La Confiture

Les 16 commandements pour réussir votre confiture

 

Les confitures

  1. Choisir des fruits sains et mûrs. Ecartez les fruits véreux ou machés
  2. Laver les fruits, les dénoyauter et les couper en petits morceaux.
  3. Choisir une bassine de cuivre pas trop grande, adaptée à la quantité à cuire.
  4. Choisissez du sucre raffiné blanc (700g en moyenne) par kilo de fruits.
  5. Faites cuire le sucre seul au boulet à 121 °C, avec un peu d'eau et un demi citron préssé après l'avoir congelé et décongelé.
  6. Plonger les fruits dans le sucre et portez le tout à ébullition pendant 20 minutes. Selon votre instinct, ajoutez de la vanille, des épices, de l'alcool...
  7. Ecumez et retirez le demi citron.
  8. Si votre fruit a rejeté beaucoup de jus et si celui-ci est liquide, pressez un demi citron dans la confiture et faites chauffer 3 minutes de plus afin de rétablir le PH et gélifiez votre jus à la nappe.
  9. Préparez vos pots propres et secs ainsi que les couvercles.
  10. Remplissez vos pots à l'aide d'un pichet au ras-bord car le volume diminue en refroidissant. La confiture doit être très chaude (minimum 90°C).
  11. Assurez vous que le pas de vis est bien propre (pas de coulure de confiture).
  12. Si vos couvercles sont usagés, apposez un film cellulosique ou cellofrais avant de visser.
  13. Vissez et retournez les pots pendant 5 bonnes minutes.
  14. Préparez une bassine d'eau froide dans laquelle vous plongez les pots pour les refroidir rapidement. cette méthode provoque un choc thermique qui facilite la prise de la confiture.
  15. Enfin, une fois la confiture parfaitement refroidie, replacez les pots à l'endroit. Vérifiez la bonne fermeture et stockez vos confitures dans un endroit sec et tempéré à l'abri de la lumière.
  16. N'oubliez pas la tradition du trempe-doigt qui consiste à déguster la confiture encore tiède au fond du chaudron. Ne pas le faire serait une offense à nos grands-mères.


 

La confiture dans tous ses états

 

Si votre confiture est trop liquide

  • Vous n'avez pas fait cuire le sucre avant les fruits.
  • Vous avez fait macérer les fruits avant le sucre.
  • Vous avez cuit plus de 30 minutes votre confiture.
  • Vous n'avez pas respecté les doses sucre/fruits.
  • Vous avez oublié le jus de citron.

Remède : Recuire la confiture 10 minutes environ avec un jus de citron. Sachez que votre confiture prendra de la saveur et sera plus concentré en sucre. Vous pouvez aussi la mixer légèrement pour l'épaissir.

Si votre confiture cristallise

  • Vous avez trop dosé en sucre.
  • Vous avez cuit trop longtemps et concentré le sucre.
  • Vous avez oublié le jus de citron.

Remède : Faites la réduire 5 minutes avec un peu d'eau et de jus de citron.

Si votre confiture moisit

  • Vous avez sûrement fermé le pot à froid ou presque froid.
  • Vous avez oublié le citron.
  • Votre couvercle était peut-être défectueux.
  • Votre pot était humide.
  • Vous n'avez pas rempli votre pot à ras-bord et très chaud.

Remède : Retirez la pellicule de moisi et consommez rapidement.

Si votre confiture fermente

  • Vos fruits n'étaient pas assez cuits.
  • Vous avez employé du sucre roux.
  • Votre confiture manquait de sucre.
  • Vos fruits étaient abîmés ou trop mûrs.
  • Votre pot étaient mal fermé.

Il n'y a pas de "miracle". Vous n'avez plus qu'a la jeter.

 

Croyances et sortilèges

 

chouette

Le saviez vous ?

 

Pourquoi demande t'on aux grands-mères de faire les confitures ?

Parce que depuis le moyen âge, la rumeur raconte que les jeunes femmes ou les jeunes filles de la maison, font des confitures alors qu'elles ont leur cycle menstruel, celle-ci vont fermenter.

De même, si elle font le trempe doigt dans la bassine après la mise en pot... Il pleuvra le jour de leur mariage.

Il est déconseillé de faire ses confitures les jours de lune pleine ou rousse, car elles vont tourner.. Sauf si vous tournez la confiture dans le sens contraire des aiguilles d'une montre.

Faire des confitures à la St Médard, c'est prendre le risque de les voir moisir.

"A la St Médard, mon Dieu qu'il a plu" chantaient les Frères Jacques.

Pour sa bonne conscinence, en Béarn et Pays Basque, on avait pour tradition de déposer un pot de confiture de figue sur le rebord de la fenêtre le soir de Noël. On tirait ensuite les volets et les rideaux pour ne pas apercevoir le mendiant du village qui venait le prendre. Dans ce pot de figue, on y mélangeait des noix, amandes, noisettes, pistaches ou des morceaux de  fruits confits : d'où le nom de confiture de mendiant.

On pouvait également l'emporter à la messe de minuit et l'offrir à la sortie aux mendiants.

Noix, noisettes et amandes : ces trois fruits portent le nom de "mendiant" car leur couleur brune évoque la robe de bure des 4 ordres mendiants que sont les Dominicains, Franciscain, Carmes et Augustin.

 

Horoscope en confiture

 

orange

LE CAPRICORNE

Individualiste, persévérant, solide travailleur, le Capricorne néglige pas une pointe d'humour acerbe. L'acidité n'est elle pas le sel de ce fruit hivernal vitaminé par excellence qui nécessite l'effort d'une escalade d'armoire pour le voler !

banane

LE POISSON

Poète et sentimental, le poisson frétille à la moindre oeillade, "Don Juan" ne sachant pas résister à la tentation sensuelle de ce fruit emblématique de sa virilité ! Certains confituriers vont même jusqu'à endosser le costume de Cupidon afin d'y décocher en sus quelques goûteuses flèches de schnaps pour en conforter la force.

kiwi

LE VERSEAU

Prototype vivant du  paradoxe, le Verseau réjouira son palais de ce goût exotique et mystérieux à nul autre pareil que possède le Kiwi, venu nous séduire de si loin pour aujoud'hui se montrer incontournable dans la lutte virale contre les frimas.

groseille

LE BELIER

Bon petit soldat qui ne sait pas dire non, le Bélier a la tête dure et le choix définitif. Pour preuve, son amour immodéré pour la gelée de groseilles, sang éternel des arbustes de jardin extraordinaire de la bergerie originelle. Baromètre du paradis terrestre, le groseiller sait que peu de fruits à ses branches, signifie peu de blé au grenier.

cerise

LE TAUREAU

Robuste gourmand, amateur de bonne table et fine chair, le Taureau se fait une santé en adoptant cette fée joufflue aux arômes printaniers faits d'attirance mutuelle, car parée des rondeurs comme des couleurs de l'amour ! Chacun sachant q'avec Dame Cerise, les médecins finissent en chemises.

fraise

LE GEMEAUX

Intelligent, lucide et intuitif, avec un rien de candeur, le sieur Gémeaux savoure le tonique et chaleureux bouquet de cette confiture reine. Issue de fruits culte des amours herbeuses autant que fiévreuses, la fraise n'est-elle pas synonyme d'étreintes interdites dans les frondaisons et les meules de foin !

abricot

LE CANCER

Rêveur, émotif et un brin comédien, le Cancer recherche la saveur délicate de ce fruit  à la peau d'une douceur enfantine matinée de velours pourpre et de taches pertinente et jolies comme de coquettes mouches que l'on devine cigale !

peche

LE LION

Loyal, cratif, actif et raffiné, roi des animaux, le Lion ne supporte à sa table que l'abondance et le luxe sous condition que ce qu'on y mange fasse de la gourmandise  une vertu, un miracle gourmand qu'accomplit la pêche, confiture emplie de vices vertueux qui vous donne la forme, pas les formes !

poire

LA VIERGE

"Accroc" du superlatif et adepte de "l'ordre est une arrivée, le désordre, un départ", la Vierge s'énivre avec modération en s'éclatant à déguster la marmelade de Poire épicée d'une gousse de vanille ! La seule capable de calmer son angoisse inné d'enfreindre les règles !

pomme

LA BALANCE

Charmeuse, intransigeante, toujours en quête d'équilibre, la Balance oscille entre vice et vertu pour trancher pour la gourmandise. Arbrite des querelles culinaires qui l'habitent, la confiture de Châtaigne assouvit son aptitude à la compromission. entre faire marron et castagner, son coeur balance !

chataigne

LE SCORPION

Anxieux et envoûtant, le Scorpion comble sa perpétuelle recherche d'adversité et de démesure en tombant en amour pour la Pomme sachant que jamais cette dernière ne tombe de l'arbre ! Fruit de concorde, la Pomme est seule capable de ramener la paix entre le corps et le pion de l'échiquié de feu !

gratte cul

LE SAGITTAIRE

Energétique et d'humeur fluctuante, le Sagitaire grignotte son impatience et décline ses connaissances gustatives en vantant les mérites de la confiture de rose Eglantine ou gratte cul. Matois, il sait comme personne faire rimer humilité et convivialité au nom du vieux principe qui veut "qu'il n'est point de rose qui ne devienne Gratte-Cul !

 

 Légendes et dictons sur les fruits

 

  • Abricot : Quand l'Abricot est en fleur, jours et nuits ont la même longureur.
  • Cerise : Si toute l'année, il y avait des cerises, messieurs les médecins n'iraient plus qu'en chemise.
  • Châtaigne : Bille de Châtaigne ou marron sculté : tête d'imbécile.
  • Figue : Si une femme regarde unsfiguier avec des yeux doux, les figues perleront de leur sucs.
  • Fraise : Fraise cuite au vin apaisera tous les chagrins.
  • Groseille : Peu de fruits de groseillier, peu de blé au grenier.
  • Melon : Qui veut de bons melons les sème pour St Joseph.
  • Mûre : On ne va pas aux mûres sans crochet : on ne veut pas subir un échec, il faut se donner les moyens.
  • Orange : Orange de Noël apporte le soleil dans la maison jusqu'à l'annonciation (Paques).
  • Pêche : Pêche de vigne supprime l'angine.
  • Poire : Quand la poire est mûre, il faut qu'elle tombe : quand le temps est venu, les choses se font.
  • Pomme : La pomme ne tombe jamais de l'arbre : il n'y a pas d'effet sans cause.
  • Prune : Les prunes et les melons mettent la fièvre à la maison.
  • Rose Eglantine : Il n'est point de si belle rose qui ne devienne Gratte-Cul.

Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,