Whisky The Woodcock - conditionnement 12 bouteilles

Sélection Comptoir des Delices

Une marque très appréciée des amateurs de Scotch Whisky Vendue par 12 bouteilles.
En savoir plus

246,00

En stock

Description

Whisky The Woodcock

Bouteille : 70 Cl, 40 % vol.

 

The Woodcock, la Bécasse en français, est l'une des marques parmi les plus connus en Ecosse. Cest également l'un des emblêmes des forêts écossaises.

Le Blend Scotch Whisky, est issu d'un assemblage de malt est de grain. Le Malt pour sa puissance, sa robustesse et sa stucture, le grain pour sa finesse et son élégance.

The Woodcock est très malté avec 40 % et dont ces 60 % sont issus des îles, ce qui lui donne sa robustesse, mais également de la rondeur.

 

Tout savoir sur le Whisky : De l'orge aux arômes du vieillissement

 

Un petit aperçu

L'Orge

De toutes les céréales entrant dans la composition des différents types de whiskies, l'orge est celle dont la contribution à la palette aromatique est la plus significative. Depuis plus de trois cent ans, les distillateurs apportent un soin tout particulier à la sélection de l'orge.

Le Maltage

Depuis les années 1970, le maltage, qui constitue la première étape du processus de transformation du grain en alcool, est réalisé en dehors de l'enceinte des distilleries.

 

Le Trempage

Une fois récoltée, l'orge entre dans une phase naturelle de dormance. Composée d'une enveloppe qui renferme un embryon et d'une poche d'amidon, l'orge est soumise à plusieurs phases d'humidification et d'oxygénation afin d'activer l'embryon en sommeil. Cette opération, qui en fonction des conditions atmosphériques varie de quarante-huit à soixante-douze heures, s'achève dès que le taux d'humidité du grain passe de 15% à plus de 40%. La germination peut alors débuter.

 

La Germination

L'orge humide est répandue sur des aires de maltage en couches épaissesd'environ 30 à 50 cm. Le développement de l'embryon va provoquer la désintégration des parois solides qui protégent l'amidon. L'amidon se transforme en une sorte de farine souple blanchâtre dont les sucres seront extraits au moment du brassage. La chaleur engendrée par la croissance de l'embryon nécessite de retourner régulièrement la masse d'orge. Traditionnellement, cela est réalisé par le biais de pelles en bois ou de râteaux. Cette opération, physiquement éprouvante, se répète en moyenne trois fois par jour afin d'éviter que les germes ne s'enchevêtrent. Lorsque ces germes ont atteint une longueur de deux ou trois millimètres, la germination est interrompue afin d'éviter que l'embryon ne se nourrisse des sucres du grain. L'orge, à ce stade, est appelée malt vert. Il est transféré au four pour séchage.

Le Séchage

Autrefois le séchage, s'effectuait exclusivement à l'aide de tourbe, de charbon ou de coke. Désormais, les malteries sont non seulement équipées de fours, utilisés pour le feu de tourbe, mais aussi de brûleurs qui insufflent de l'air chaud. Une fois séché, le malt est débarrassé de ses impuretés, germes et autres résidus avant d'être livré aux distilleries.

Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,